La Compagnie Les Ateliers Les Créations Archives Presse Galerie Contact Accueil

> Il était une fois ..

Il était une fois deux compagnies, « le Théâtre Rumeur et la Cie  Aloïs Troll ». Si différentes et pourtant si semblables. Leur voisinage quotidien au sein de La Maison du Concert les a rapprochées, mettant en confrontation leurs préoccupations, leurs désirs, leurs espoirs, leurs théâtres. En  2007, tout leur travail est réalisé en collaboration. En 2008, le Théâtre Rumeur et la Cie Aloïs Troll deviennent une seule compagnie:  « Théâtre à tous les Étages ». Ce nom rappelle les maisons, sur lesquelles, parfois, d'une plaque émaillée, on vantait le confort à disposition des habitants.
La maison est le lieu de la vie: elle est le refuge, l'abri, le lieu de travail, celui de l'accueil, là où les familles se fondent et grandissent. Les plus grandes joies, les plus grands drames s'y déroulent. Parfois les étages du haut sont chambres de bonnes ou attiques, ceux du bas ateliers ou boutiques. Enfants, parents, solitaires, vieillards, tous ont un appartement. Tous les âges et toutes les conditions sociales s'y côtoient. Ces différences font pourtant un ensemble, une maison.  Elle traverse le temps et en témoigne. Elle est solide: elle résiste à toutes diversités et les réunit.Notre maison dans laquelle le théâtre est à tous les étages. - Cédric Pipoz, mars 2008 - Notre camarade et ami, Cédric Pipoz, est décédé en juillet 2012.  « Théâtre à tous les Étages » a choisi de mener à terme sa saison 2012- 2013, en hommage à Cédric. L'association est dissoute en mars 2014. Sylvie Girardin membre de la direction fonde la Compagnie « L'Étoffe des  Rêves ».

> L’Étoffe des Rêves

L'association prend effet courant 2014. Cette petite structure réunit une seule membre issue de la direction de Théâtre à tous les Étages, la metteuse en scène, responsable de l'activité jeune public Sylvie Girardin, ainsi qu'une partie de son comité et de ses membres. Son comité est composé de :     Christianne Margraitner Présidente     Fabienne Siegfried Secrétaire     Cédric Vuille Trésorier La nouvelle compagnie, aux antipodes structurales du Théâtre à tous les Étages, fonctionne actuellement dans son local fixe situé rue des Sablons et reste résidente à La Maison du Concert (résidente fondatrice en 2000). L'étoffe des rêves a tout à reconstruire, tout à inventer, son atout principal c'est son expérience théâtrale. Pour réaliser son premier projet artistique, « La guerre des corbeaux et des hiboux » prévu en janvier 2015 au Bistrot du Concert, L'étoffe des rêves s'associe avec une compagnie neuchâteloise indépendante, la Cie Drôles d'Idées, dirigé par Christine Brammeier. Cette collaboration permettra de donner un souffle nouveau à  un chemin de création qui a fait la spécificité du Théâtre Rumeur et d'une partie du  Théâtre à tous les Étages. L'étoffe des rêves c'est dès lors, par la force des choses, la vision d'un autre théâtre, peut-être celui de nos premiers pas,  un théâtre plus propice aux voyages, aux lieux hors théâtre, aux lieux de parole., un théâtre proche des gens. Un théâtre qui résiste par sa seule volonté de transmettre au public des histoires qui parlent de notre monde. La structure professionnelle permanente  du Théâtre à tous les Étages a démontré la limite du financement d'une activité professionnelle indépendante, qui, pour évoluer a nécessairement besoin d'un financement progressif, d'une aide au fonctionnement et  de reconnaissance appuyée sur la crédibilité de son travail de création. La direction de L'étoffe des rêves n'a donc pas reproduit une structure permanente. Elle poursuivra  une partie de l'activité artistique de Théâtre à tous les Étages, entre autres dans le domaine jeune public. Son but, au delà d'une certaine continuité, est  d'ouvrir une voie nouvelle par  sa petite forme. L'étoffe des rêves c'est aussi poursuivre ce qui fait la richesse de notre pratique théâtrale : la réunion régulière de professionnels de la scène, d'enfants, d'adolescents et d'adultes tous portés vers le même projet, la même histoire. Les Ateliers théâtre pour enfants et adolescents poursuivent leurs activités. Ils se sont  développés depuis plusieurs années en ville de Neuchâtel et seront repris officiellement par la nouvelle structure en 2015. Son encadrement artistique et pédagogique s'est renforcé avec des professionnels de la région. Les créations se déroulent d'année en année avec succès au Théâtre du Concert, lieu de résidence de L'étoffe des  rêves. « Moi, je regarde le mur en face. Il change pas, c'est toujours le même. Il me cause pas. J'suis qu'un mur qui regarde un autre mur. Mais j'm'appelle Paulo, moi ! Et j'suis vivant ! » - Les Seigneurs de la rue, 2012, de Magali Herbert, scène 2 -